“Nous voulons laisser des enfants meilleurs pour la planète, et pas seulement une meilleure planète pour les enfants, car nous savons que notre environnement souffre surtout des exigences croissantes de la consommation humaine et de sa mauvaise utilisation. Nous devons donner aux enfants le temps de se connecter à la nature et d’aimer la Terre avant de leur demander de la sauver.” Ambuya John, responsable du développement durable chez Greyfos

Parlez-moi un peu de Greyfos consulting et de vos débuts ?

Je venais de sortir de l’université avec une licence en études environnementales et en développement communautaire et j’étais passionnée par la dégradation de l’environnement au Kenya. Je voulais apporter des solutions qui, selon moi, n’étaient pas abordées par des décennies d’interventions des gouvernements et des ONG. J’ai donc créé Greyfos Consulting en tant qu’entreprise à but lucratif afin d’utiliser des approches perturbatrices basées sur le marché pour relever la myriade de défis environnementaux et sociaux auxquels notre planète est confrontée.

 

Quel type de projets entreprenez-vous ?

Nous tirons parti de notre combinaison unique d’expertise commerciale et technique pour fournir des solutions personnalisées afin de résoudre les problèmes à court terme de nos clients et de jeter les bases de leur réussite à long terme. À ce titre, nous fournissons des services de conseil stratégique en matière d’environnement et de soutien à la mise en œuvre, une image de marque durable, des études de faisabilité et des évaluations d’impact environnemental et social. Nous pensons que la durabilité est la plus grande opportunité économique de notre époque. Et l’impératif d’innovation permettra de concrétiser la promesse d’une manière plus intelligente, plus collaborative et plus significative d’apporter de la valeur.

Racontez-nous l’un de vos projets les plus intéressants.

Let doit être le festival annuel GO GREEN KIDS FESTIVAL que nous organisons chaque année. Chez Greyfos, nous disons toujours “Nous voulons laisser de meilleurs enfants à la planète.” Beaucoup de gens ne parlent que de laisser une meilleure planète aux enfants, mais chez Greyfos, nous pensons le contraire. Nous considérons les enfants comme des acteurs prêts à apporter leur contribution à une meilleure planète, ce dont ils ont besoin, c’est d’être responsabilisés. Nous leur donnons le temps de se connecter à la nature et d’aimer la Terre avant de leur demander de la sauver. Chaque année, nous emmenons plus de 1 500 élèves de l’enseignement primaire dans des environnements naturels pour un festival d’une journée entière qui leur offre des possibilités infinies d’apprendre, de se connecter et de co-créer ensemble. Les festivals ont des thèmes tels que T comme arbres, les objectifs de développement durable : Que pouvez-vous faire ? Stay Clean Embrace Hygiene, etc. Chaque année, nous sommes étonnés de l’impact du festival. Nous nous efforçons maintenant d’étendre ce même impact aux écoles secondaires, aux collèges et aux universités.

 Comment êtes-vous devenu une B Corp ?

Lorsque j’ai débuté, je suivais et j’apprenais de beaucoup d’entreprises du monde entier qui travaillaient dans le même domaine. L’une d’entre elles m’a beaucoup interpellée : BBMG, une société d’innovation de marque mondialement reconnue, qui se consacre à la création de solutions commerciales perturbatrices et d’expériences de marque agréables qui aident les clients à générer des revenus et à avoir un impact social positif. J’ai découvert par la suite qu’ils étaient une société B fondatrice et j’ai cherché à savoir ce que cela signifiait. J’ai commencé l’analyse d’impact B il y a plus de trois ans, mais je ne l’ai jamais vraiment terminée. Ce n’est qu’après la création de B Lab East Africa que j’ai décidé de revenir sur l’évaluation et de compléter le processus. Nous sommes très fiers de faire partie de la communauté B Corp.

Qu’attendez-vous en tant que B Corp en Afrique de l’Est ?

Nous voulons développer le mouvement pour la durabilité dans notre pays, changer l’état d’esprit des Kényans, car ici, les gens et surtout les entreprises ne feront que ce qui est requis par la loi et rien de plus. Les gens sont toujours dans le train de la RSE. Les B Corps sont des leaders qui veulent changer ce discours, en reconnaissant qu’il existe une meilleure façon de faire des affaires qui prend en compte l’impact de l’entreprise de manière holistique – financier, social et environnemental. Nous sommes tout à fait d’accord avec cette idée. Nous voulons faire partie de cette communauté mondiale d’individus partageant les mêmes idées et prenant l’initiative d’exploiter le pouvoir des entreprises pour résoudre les plus grands défis de la société. Ce qui nous fait avancer, c’est notre vision, nous sommes conscients qu’il s’agit de la vision de l’avenir et nous continuons donc à avancer.